Avocat Harcelement/ Avocat Harcélement Moral Travail /  Avocat Harcélement Fonction Publique / Paris
Avocat Expatriation / Détachement / Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris Avocat Expatriation / Détachement / Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Accès Le Cabinet Honoraires
 
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

Avocats au Barreau de Paris
   41 Rue Reaumur, Paris 75003

Tél : +33(0) 1 42 77 13 50
Fax : +33(0) 1 73 76 94 95
Email : avocat@cabinet-ap.fr


Le cabinet A-P est composé des avocats expérimentés et compétents en droit social, droit du travailet vous apporte les services suivants : 

Consultation / Conseil / Rédaction d'actes / Négociation/ Transaction / Représentation devant les juridictions compétentes (Conseil de prud'hommes/tribunal administratif/...)

Avocat Harcelement/ Avocat Harcélement Moral Travail /  Avocat Harcélement Fonction Publique / Paris
Avocat Harcelement/ Avocat Harcélement Moral Travail /  Avocat Harcélement Fonction Publique / Paris A qui s’adresser ?  
Comment réagir ?

Comment le prouver ?

Comment porter plainte ?
Raisons / Moitfs / Facteurs?
Victimes/Harcèleurs/ Témoins ?
Harcèlement et prévention
avocat Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique Avocat Harcèlement,  Avocat Harcèlement Moral,   Avocat Harcèlement Travail,  Avocat Harcèlement Fonction Publique
Discrimination et harcèlement
Conséquences du harcèlement

Les conséquences du harcèlement moral au travail

Le harcèlement moral comporte des impacts de plusieurs ordres : impacts sur la personne harcelée qui en souffre, au niveau de l’exécution de son travail qu’au niveau de sa vie personnelle en dehors du travail et impacts au niveau de l’entreprise.

1.Conséquences sur le salarié harcelé:

Le harcèlement moral inflige à la personne qui le subit une souffrance psychologique sur le plan professionnel et personnel.
En effet, les conséquences du harcèlement sont triples. La première est une détérioration de la santé physique et mentale de la victime. Certes l’état dépressif est l’un des troubles les plus fréquents chez les victimes du harcèlement. Il se manifeste de manière permanente par une humeur triste, un accroissement de l’angoisse, du stress, un manque d’intérêt pour le quotidien professionnel, un sentiment de dévalorisation de soi et de culpabilité par rapport à l’événement qui s’est produit.
Ainsi, la conséquence du harcèlement moral est avant tout une pathologie de la solitude, de l’isolement, qui renforce la souffrance.

Hirigoyen écrit que « le harcèlement est un processus particulier où une personne devient ce qu’on lui reproche d’être.

Types de harcèlement au travail 
Fonction publique et harcèlement
Accident du travail et harcèlement
Stress, agressions ponctuelles, conflit & mauvaises conditions de travail
Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Avocat Expatriation / Détachement / Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

Harcèlement Moral et le rôle de la gestion ressources humaines

Avocat Drot Social / Acocat Droit du travail

Requalification de la démission en licenciement sans cause réelle et sérieuse

Avocat Expatriation / Détachement / Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris
Nous répondons à  vos questions
 
 

On lui dit « tu es nulle ! » et la personne perd ses moyens et se sent devenir nulle. On la traite de paranoïaque et après un certain temps, on la pousse à devenir méfiante, rigide, procédurière. C’est le pouvoir des mots qui font acte et qui, par injection, transforment l’autre ». Mais cette transformation mine la personne et la détruit par la suite.
Certes, une dépression chez la victime peut le conduire à des risques de suicide et en s’appuyant sur la littérature, on remarque plusieurs cas où la personne souffrant de l’harcèlement moral a fini par se suicider (leyman 1996).
Einarsen et Col (1994, cités dans Hoel et Col 1999) affirment que 40 % des personnes cibles, celles qui ont été le plus fréquemment harcelées, ont tenté de se suicider.

La seconde conséquence se caractérise par les implications économiques non négligeables du harcèlement moral pour le salarié. Une perte de revenues pour les personnes qui se retrouvent au chômage, des frais médicaux non remboursés, les dépenses d’avoca Ainsi selon une étude de Hirigoyen3 en 2001 en plus des 36% de cas de harcèlement suivi par le départ de la victime, 30 % des personnes se retrouvent en arrêt de travail pour longue maladie , au chômage pour inaptitude médicale. Ainsi, dans 66 % des cas de harcèlement moral au travail, la personne est exclue du monde du travail au moins pour une certains temps.
La troisième conséquence résulte souvent des perturbations dans la communication ou les processus de production, qui entrainent non seulement une baisse de la qualité du travail, mais aussi une baisse de la productivité.

En effet, toute une série de conséquences pratiques en découlent telles que, une instauration d’un climat de méfiance, un développement d’erreurs ou de dysfonctionnements dans la production, une diminution des compétences professionnelles accompagnées parfois d’une altération de la santé de certains salariés ce qui les pousse à prendre des congés pour cause de maladie ou quitter leur emploi.

L’ensemble de ces conséquences dépendent de plusieurs variables tels que la fréquence et l’ampleur du harcèlement, les caractéristiques de la victime (dépression, colère, sentiment de dévalorisation de soi, perte de confiance en lui et aux autres…), les types de réponse de la victime que de l’organisation.

Néanmoins, le harcèlement moral contamine la vie sociale et familiale de l’individu. C’est pour cette raison que les spécialistes médicaux et psychosociaux appelés à intervenir adoptent une position systémique face à une situation de harcèlement.
En effet, selon Hirigoyen4, « le harcèlement moral laisse des traces indélébiles qui peuvent aller du stress post-traumatique à une modification durable de la personnalité après son expérience ».
De nombreuses personnes parlent d’une « torture psychologique » qui persiste et l’amène à vivre dans la crainte et adopter une attitude cynique vis-à-vis de son entourage privé.

Ainsi, la vie de famille ne compte plus pour les victimes, son temps et ses pensées sont tellement absorbées par sa situation qu’elle n’a plus de disponibilité pour autrui.
Face aux changements observés chez la personne victime, on peut observer dans l’entourage trois modes principaux de réaction ;
Une attitude critique : des reproches sont adressés par l’entourage de la victime qui contribuent d’avantage à sa dévalorisation et à son isolement tels que : « tu es vraiment nul dans cette histoire », « tu n’as qu’à te défendre », « vraiment tu joues les victimes ! ».
Une attitude paternaliste : qui se manifeste souvent sous forme des conseils et des recommandations tels que : « tu devrais faire ceci-cela », « si tu m’écoutais ça pourrait s’arranger ». Toute fois, il faut révéler une attitude d’écoute silencieuse et respectueuse de la souffrance d’autrui à fin de régler rapidement sa situation douloureuse.
Une attitude d’interdépendance négative : l’entourage perd sa distance émotionnelle face au conflit, ce qui l’entraine dans une sorte de mimétisme comportemental. Par ailleurs, l’usure psychologique face au harcèlement atteint aussi l’entourage, il se victimise à son tour : « c’est toujours à nous que ça arrive », « on ne s’en sortira jamais ».

2.Conséquences du harcèlement moral au niveau de l’entreprise :

Se ne sont pas seulement les protagonistes qui sont concernées, mais la totale de l’entreprise peut l’être. En effet, les répercussions des conflits dans l’entreprise s’expriment notamment en termes de :

Dégradation du climat de travail et de la communication au sein des équipes de travail.
Une augmentation du temps consacré à des activités administratives et organisationnelles liées au conflit.
Conséquences économiques et financières liées à la baisse de la productivité.
Conséquences sur la perception de la valeur « travail » dans l’entreprise.

En premier temps, les coûts cumulés d’un mauvais climat de travail sont énormes pour l’entreprise, elles se traduisent par une baisse de performance, une diminution des relations directes informelles ce qui peut introduire de la méfiance et la perte de confiance dans les relations interpersonnelles.

De plus, le harcèlement coûte cher en termes d’absentéisme, des coûts de santé, des coûts de rotation du personnel et une augmentation des coûts liés aux à la procédure juridique et au jugement ce qui peut conduire à une réduction de la qualité et de la quantité de travail.
En effet, Damant, Dompierre et Jauvin (1997), mentionnent notamment que ce phénomène engendre une augmentation de l’absentéisme et du taux de roulement, un climat social hostile, ainsi qu’une hausse du risque d’accident, reflétant ainsi une baisse de l’efficacité organisationnelle qui peut d’ailleurs se traduire par des coûts financiers importants.

D’après Dr Alain Kiener, médecin de travail « quand on sait que le départ d’un collaborateur peut coûter jusqu’à trois fois son salaire annuel et que l’absentéisme génère deux tiers des coûts, on en déduit que l’entreprise a tout intérêt à se pencher sérieusement sur le problème ».

Aussi à l’occasion d’un colloque organisé en février 20018 à Paris, les intervenants donnaient une estimation en termes de coûts, pour la France s’élevés à 72 millions de journées de travail perdues, soit une perte de 33 milliards d’euros supportés par les employeurs et les organismes sociaux.

Enfin l’entreprise peut également supporter des coûts indirects qui sont essentiellement dues à une détérioration de l’image de la réputation de l’entreprise, ce qui peut amener certains de ses clients et fournisseurs à s’en détourner au profit d’autres, ce qui peut compromettre à son tour à la survie de l’entreprise sur le marché.
De fait, les coûts directs et indirects d’un mauvais climat de travail peuvent être énormes non seulement pour l’entreprise, mais également pour toute la société.

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris

 Accueil | Qui sommes nous | Services | Honoraires | Contact  | Press | mentions légales                                     © Cabinet d'Avocats A-P

Avocat Licenciement/ Avocat Drot Social /Avocat  Droit du Travail / Avocat Prud'hommes / Paris